Clouange : messe du jeudi de l’Assomption de la Vierge Marie

En ce jeudi 15 août, sous un ciel couvert, en la Solennité de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, de très nombreux paroissiens de l’ensemble de l’archiprêtré de Rombas se sont rassemblés pour célébrer l’eucharistie en l’honneur de la résurrection de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, Mère de Jésus Notre Seigneur et Reine du Ciel. Cette messe a été présidée par l’abbé Jean Lenkey, curé-modérateur de la Communauté de paroisse Sainte-Famille de Justemont, accompagné de l’abbé Fabrice Langenfeld, curé-modérateur en la Communauté de paroisses La Source Saint-Eloi.

Cette messe solennelle au milieu du mois d’août vient nous rappeler qu’avec Marie, nous sommes toutes et tous invités à rendre grâce au Seigneur qui continue à faire des merveilles : « Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom ». En effet, en son Magnificat, Marie se reconnaît de tout son cœur, de toute son âme et de tout son Esprit, être à la suite de Jésus, comme qui est proche de tous ceux qui souffrent. Oui, Marie souffre de ces divisions qu’il y a dans le monde, qu’il peut y avoir dans nos communautés et au cœur de nos familles.

Marie nous redit en son cœur et en son âme qu’il n’y a pas de situations désespérées. Elle nous invite à la suivre sur le chemin de la Confiance, sur le chemin de la Foi. Tout comme Marie nous le dit et nous le redit sans cesse : « Faîtes tout ce qu’il vous dira ! » Nous pouvons même ajouter cette magnifique réponse que Marie fait à l’apôtre saint Pierre lorsque celui-ci reconnaît son manque de discernement et d’humanité au moment de l’arrestation de Jésus. Marie, l’humble servante du Seigneur réponds de tout son cœur et avec toute sa foi : « Cherche-le partout où tu iras, où tu seras ». Marie, jeune fille d’Israël, s’est appuyée et enracinée totalement en Jésus son Sauveur. Tout ce que Maie a vécu par et pour son Fils Jésus, elle veut nous le faire partager dans l’humilité et dans une grande sagesse.

Cette fête de l’Assomption, de la résurrection de Marie vient comme raviver notre lien profond à Jésus-Christ et notre désir de la suivre fidèlement tout au long de notre vie. L’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie nous invite à renouveler et à renforcer notre confiance en Jésus-Christ notre Seigneur. Au soir de notre pèlerinage terrestre nous seront jugés sur l’amour et uniquement sur l’amour. C’est par amour que nous naissons en notre monde et c’est par amour que nous retournons à Dieu notre Père. Au jour et à l’heure où nous quitterons cette terre seront notre Assomption.

Abbé Jean Lenkey