Saint-Avold : les confirmands en retraite à Marienthal

Samedi 18 et dimanche 19 mai 2019, 35 jeunes, issus de l’archiprêtré de Saint-Avold, se préparant à la confirmation, ont vécu un temps fort de retraite spirituelle à Marienthal, en Alsace.

Ils étaient accompagnés par Patricia Paul, animatrice laïque en pastorale, Isabelle, Jean-Marc, Anne et Monique, catéchistes et parents bénévoles et de leurs prêtres.

Dès leur arrivée, ils ont été accueillis chaleureusement par les sœurs de la communauté et, le soir, le père Franck Guichard, recteur du sanctuaire, leur a présenté l’historique de ce beau lieu dédié à Notre-Dame de Marienthal.

Le week-end a été rythmé d’enseignements sur les dons et les fruits de l’Esprit Saint, prodigués par les pères Christophe Dibo, Franck Knorst, et Didier Schweitzer, official du diocèse, ainsi que par de nombreux temps de prière personnelle et communautaire. Sœur Marie Ange a témoigné de sa vocation et comment elle vivait sa vie consacrée au Christ.

Le samedi, en fin d’après-midi, les jeunes ont reçu le Pardon de Dieu dans le sacrement de réconciliation.

Ils ont également pu profiter de moments conviviaux : petits jeux, soirée ciné et moments de détente.

Le dimanche, après le déjeuner, en suivant le conseil de l’abbé Didier : « Soyez vrais dans ce que vous écrirez ! », les futurs confirmés ont rédigé leur lettre de demande du sacrement, à notre évêque, de manière studieuse et appliquée.

L’abbé Arnaud Graeffly a sensibilisé les jeunes au fait que tout ne s’arrêtait pas à la confirmation puisqu’il existe de nombreuses propositions d’accompagnement dans le cadre de la pastorale des jeunes : aumônerie paroissiale, pèlerinage à Lourdes, Frat’ Day et autre Festi’d’jeuns.

Tous les acteurs, du week-end, se retrouveront  le dimanche de Pentecôte, à 17h en l’église Saint-Magne, de Longeville-lès-Saint-Avold, où les jeunes seront confirmés par l’abbé Didier Schweitzer.

Dès à présent, entourons les jeunes de notre prière et de notre affection, afin qu’ils puissent recevoir leur confirmation dans la joie, mais surtout pour qu’ils puissent vivre pleinement des dons de l’Esprit Saint, tout au long de leur vie.