Pèlerinage des Manouches à Forbach

Jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 avril 2019 a eu la sixième édition, après une rupture d’une vingtaine d’année, du pèlerinage annuel de la communauté manouche de Forbach. Celui-ci était placé sous le regard de Marie, mise en valeur durant ces trois jours. Ce pèlerinage a pu revivre grâce à la volonté des Manouches de faire vivre spirituellement leur communauté et au soutien de l’abbé Gérard Zawadski, archiprêtre de l’époque.

Le pèlerinage a débuté jeudi avec une messe d’ouverture à la chapelle Sainte-Croix de Forbach.

L’assemblée a prié plus spécialement pour toutes les familles manouches avec une grande vénération des défunts qui ont donné leur vie humaine et leur vie de foi.

Dans la chapelle pleine, étaient présents : l’abbé Bernard Bellanza, aumônier national des forains, Jean Luc Wagner, diacre et aumônier auprès des gens du voyage, l’abbé Gérard Zawadski, curé de Cocheren et ancien archiprêtre de Forbach, ainsi que six musiciens. Ce fût une belle célébration, pleine de recueillement, durant laquelle des personnes non manouches étaient présentes, ce qui fut un beau signe de partage.

L’abbé Gérard Zawadski, le diacre Jean-Luc Wagner et les musiciens ont été présents durant les trois jours. La tonalité de la musique tzigane a d’ailleurs pu apporter une note très spécifique à ce pèlerinage.

Le vendredi était consacré à un temps d’adoration du Saint Sacrement et au sacrement du Pardon. C’était une volonté des Manouches de vouloir adorer le Seigneur dans le pain consacré et de se préparer à la fête de Pâques en confessant leurs péchés.

 

Accompagnés dans leur démarche par la Vierge Marie, les participants ont pu se signer devant elle avec de l’eau bénite, qui rappelle l’eau du baptême.

Samedi soir, après 20h, lors d’une procession mariale, les manouches ont porté leur Vierge, la Vierge des Gitans, domiciliée depuis un an la communauté de paroisses Sainte-Hélène du Hérapel, et plus précisément dans l’église de Belle-Roche. Une belle initiative qui permet de faire le lien avec la communauté des chrétiens non manouches, « les Gadgés ». Durant l’année, régulièrement les Manouches participent aux offices et co-animent la messe à Belle Roche.

La procession a duré une demi-heure et, dès l’arrivée dans la chapelle Sainte-Croix, chaque famille manouche s’est présentée avec les enfants devant la Vierge pour confier lui confier leur famille. Des chants et de la musique ont permis de remercier Marie d’avoir donné le Sauveur et d’être à nos côtés pour nous soutenir dans le quotidien de nos vies.

Ce week-end des 12 et 13 avril 2019 était aussi le week-end des Rameaux. Des rameaux ont ainsi étaient bénis et les familles ont pu les emportés dans leur maison.