Clouange : Célébration œcuménique

Cette année, dans le cadre de la semaine de prières pour l’unité des chrétiens, la paroisse réformée de Rombas et la communauté de paroisses Sainte Famille du Justemont, se sont rassemblées lors d’une célébration œcuménique en présence de nombreux paroissiens des deux Églises présentes localement. Cette célébration s’est déroulée en l’église Saint-Henri de Clouange en présence de Anne-Lise Salque, pasteur de l’UEPAL (Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine) à la paroisse réformée de Rombas et environs et de l’abbé Jean Lenkey, Curé de la communauté de paroisses.

Dans son introduction, l’abbé Jean a rappelé le thème de cette année, préparé par les chrétiens d’Indonésie :

« Justice et Paix s’embrassent : chemin d’unité ! » Psaume 84 (85)

« Tu rechercheras la justice, rien que la justice, afin de vivre…»  Dt.16,11-20

Dans sa prédication, le pasteur Anne-Lise a attiré notre attention sur le verset 19 de Dt 16 qui dit « ne vous laissez pas corrompre par des cadeaux » [en hébreu=pots de vin] car le cadeau aveugle les yeux des sages et compromet la cause des justes. ». Ceci est particulièrement pertinent pour l’Indonésie. En effet, l’Indonésie est le plus grand pays d‘Asie du Sud-Est avec plus de 17 000 îles, 1340 groupes ethniques différents et plus de 740 langues (et dialectes). Elle est pourtant unie dans sa diversité. Ce fragile équilibre est aujourd’hui menacé par la corruption qui pervertit les relations sociales et accroît les situations d’injustice. Quant au Psaume 84 (85) « Justice et paix s’embrassent », il indique clairement que Justice et paix sont intimement liées. De même qu’il n’y a pas de paix sans justice, il n’y a pas non plus d’unité sans justice. L’injustice a nourri les divisions entre les chrétiens, le chemin de l’unité chrétienne passe donc non seulement par la réconciliation mais également par la justice et le respect des minorités.

Et madame le pasteur de poursuivre : « Refusons de diaboliser l’autre différent en nous érigeant comme maître du monde, justicier à la place de Dieu. Évitons de nous engager dans les « croisades » simplistes de tous ceux qui veulent ramener la paix à tout prix même au prix de la guerre. Dans la Bible, la paix n’est pas une notion négative comme la suppression des conflits par la force, mais une dynamique qui recherche l’équilibre. [..] Vivons « Recherchons et poursuivons la paix » comme un travail inlassable et fraternel, une lutte de tous les instants. Apprenons à mieux nous connaître, nous interpeller mutuellement, amicalement, prions et vivons ainsi ensemble un dialogue enrichissant en reconnaissant les différences sans vouloir les atténuer.  Laissons-nous inspirer par cette paix exigeante et vivifiante du Christ. Par ailleurs, pour cette année 2019, les églises protestantes d’Alsace et de Lorraine ont choisi le verset 15 du Psaume 33 (34) : « Sors du mal, agis bien, recherche la paix et poursuis-la ! » »

Madame le pasteur de conclure à propos de la justice que « selon l’ONG OXFAM les 26 personnalités plus riches ont autant d’argent que la moitié de l’humanité la plus pauvre ! 26 milliardaires ont autant d’argent que 3 milliards 800 millions de personnes, on est encore loin de la justice ! »

Ce fut un très agréable moment d’œcuménisme !