Messe de rentrée des jeunes adultes

Mercredi 7 octobre 2020, malgré le contexte sanitaire, a eu lieu la messe de rentrée des jeunes adultes à l’église Notre-Dame de Metz, en la fête de Notre-Dame du Rosaire, présidée par Mgr Jean-Christophe Lagleize. Une occasion de réunir en début d’année la communauté étudiante, les jeunes professionnels et les responsables des principaux groupes et mouvements qui proposent leurs activités aux jeunes.

Malgré les masques, la chorale des jeunes et des séminaristes a donné de la voix pour soutenir la prière des fidèles réunis ce mercredi soir. C’est la rentrée de la Mission étudiante et des jeunes pro, mais aussi l’occasion de lancer l’année des jeunes adultes autour de l’évêque de Metz.

L’abbé Jean-François Mertz, curé de Notre-Dame, a accueilli les participants “Fratelli tutti’, puis c’est Mgr Lagleize qui a introduit cette liturgie de rentrée.

Dans son commentaire des textes liturgiques, l’évêque a d’abord relevé qu’il y est partout question de vocation : celle de Paul, de Pierre, de la Vierge Marie. Pour chacun, une rencontre et l’acceptation de répondre à l’appel du Christ. Mais l’évêque a poursuivi avec l’importance de poser des choix de vie, sans se noyer dans l’activisme ou les études. “Je connais des jeunes bardés de diplômes, mais qui n’ont jamais pris le temps de construire leur vie relationnelle et qui sont bien seuls“. Et dans la suite des journées diocésaines, d’insister sur le “prendre soin”. Ces choix de vie, on les fait pour toujours. Il faut les poser aussi dans la prière, comme Jésus prenait du temps pour prier. “Pas la peine de faire très compliqué. Dire à Jésus, “je t’aime, je veux vivre cette journée avec toi”  le matin quand on prend le Mettis, Et le soir, offrir sa journée, remercier et demander pardon.”

Puis l’évêque a insisté sur la chance de pouvoir vivre sa foi en communauté : “Vous avez de la chance d’avoir la Mission étudiante, le groupe des jeunes pro, les scouts… des communautés d’Église où vous pouvez partager votre foi. La foi n’est pas un acte individuel, ou des exercices de piété. C’est une vie spirituelle à partager avec les autres. Rendez grâce de pouvoir vivre votre foi en Église. Ensemble, on se soutient.

Quatre jeunes ont exprimé ensuite des prières universelles, pour le monde, les malades et les soignants, pour les jeunes et la communauté. À la fin de la célébration, une présentation des différents groupes et mouvements présents à Metz et dans le diocèse a été faite. Pour cause de crise sanitaire, la soirée n’a pu se poursuivre comme les années précédentes par un buffet partagé, mais les rencontres en petits groupes vont reprendre ces prochains jours et permettront aux uns et aux autres de se retrouver.

Pour en savoir plus sur les activités proposées aux jeunes : https://metz.catholique.fr/sites-services/jeunes/