Deux nouveaux prêtres pour le diocèse de Metz

Dimanche 27 septembre 2020, Raphaël-Guillaume Chaigne et Sébastien Wenk, entourés de leurs familles, de la grande famille diocésaine et de celle des Missionnaires de l’Amour de Jésus, ont été ordonnés prêtres pour notre diocèse lors d’une célébration présidée par Mgr Jean-Christophe Lagleize, en la cathédrale Saint-Étienne.

Avec la crise sanitaire, les ordinations initialement prévues fin juin ont dû être reportées fin septembre. Qu’à cela ne tienne, les deux ordinands ont fait contre mauvaise fortune bon cœur… et ont pu vivre leur ministère diaconal un peu plus longtemps. Pour l’abbé Raphaël-Guillaume, c’est à Sarrebourg qu’il a pu vivre des mois supplémentaires de ministère diaconal, tandis que l’abbé Sébastien était en mission à Thionville et notamment auprès des Scouts unitaires, qu’il a découvert avec beaucoup de bonheur.

Au début de la célébration, le recteur du grand séminaire de Lorraine, l’abbé Pascal Sarjas, a présenté à l’évêque les deux candidats, rappelant leur parcours et leur disponibilité entière à se mettre au service de l’Église dans un désir d’évangélisation. Ce fut ensuite le moment de l’appel officiel de l’Église : “Avec l’aide du Seigneur Jésus Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des prêtres“.

Dans son homélie, Mgr Lagleize a d’abord souligné la conjonction entre les ordinations et la fête d’un prêtre inspirant : saint Vincent de Paul. L’illustre serviteur des pauvres est en effet un modèle à suivre, en étant prêtre avec et pour le Christ, en étant évangélisateur des pauvres. Ceci rejoint aussi l’appel de Mgr Lagleize de mettre en priorité la mission de la diaconie dans le diocèse vu le contexte particulier de crise sociale que nous connaissons. Commentant aussi l’extrait de la lettre aux Philippiens (Ph 2, 1-11), l’évêque a insisté sur le fait de ne pas vivre la mission en solitaire : “Prêtres, nous ne pouvons penser notre ministère seul. Par l’imposition de mes mains et celles des prêtres présents, vous entrez dans le presbyterium. Tout au long de votre vie, veillez à la qualité de vos relations avec le presbyterium et avec l’ensemble des fidèles du Christ.

Puis ce fut le temps des gestes de l’ordination : l’appel de l’Esprit Saint, l’engagement des ordinands au presbytérat, la litanie des saints suivie de l’imposition des mains et de la prière d’ordination. Chaque nouveau prêtre a ensuite reçu la chasuble et l’étole et s’est approché de l’évêque qui lui a consacré les mains avec le saint chrême avant de se voir remettre la patène et la coupe. S’en est suivi le le rite du baiser de paix entre l’évêque et les ordonnés, puis à tous les autres prêtres présents.

Les deux nouveaux prêtres on ensuite concélébré alors leur première messe, avec l’évêque et tout le presbyterium.

À la fin de la messe, Mgr Lagleize a officiellement annoncé les nominations des deux nouveaux prêtres et leur a remis leur lettre de mission. L’abbé Chaigne est nommé à Sarrebourg et l’abbé Wenk à Thionville, dans la suite de leur stage diaconal où ils vont assurer une mission paroissiale et une mission auprès des établissements d’enseignement catholique.

Ce fut enfin le mot de remerciements des jeunes prêtres, avant la procession de sortie et le temps des bénédictions.

À la sacristie, la photo officielle des jeunes prêtres avec Mgr Lagleize et le supérieur du séminaire, l’abbé Pascal Sarjas :