Un été à la découverte du patrimoine mosellan

Profitez de cet été pour (re)découvrir le patrimoine mosellan, notamment le patrimoine de nos églises et les splendides paysages aux quatre coins du département. Quelques suggestions !

Autour des églises en Moselle

Durant cet été, nous vous proposons de découvrir :

  • l’exposition sur les vitraux d’Arthur Schouler à l’église de Lindre-Basse jusque fin octobre. Cette église, dont les vitraux sur les béatitudes pour la nef et l’histoire de France pour le chœur offrent une belle déclinaison de teintes bleutées et invitent à la méditation.
  • l’exposition sur Mgr Pelt, natif de Bousse, à l’église de Bousse jusqu’au 20 septembre 2020. Cette exposition trouve sa place dans une église du XIVe siècle. Remarquez notamment le cadran solaire à l’extérieur de l’édifice et admirez les vitraux de Camille Hilaire.
  • l’église Saint-Arnoul d’Arry, église fortifiée du pays messin, est un bel exemple de ces lieux qui ont été défensifs avant d’être totalement dédiés à la prière. Des fresques, redécouvertes et restaurées dans les années 1970, sont visibles dans le chœur. C’est aussi une des deux églises de Moselle dédiée à saint Arnoul.
  • l’église Saint-Maximin de Thionville vient d’être récemment rénovée. Venez découvrir combien elle est redevenue lumineuse et admirez ses tableaux. Peut-être aurez-vous aussi l’occasion d’entendre sonner son orgue ?
  • l’église Saint-Clément d’Insming possède le plus grand orgue rural de France, comptant un peu moins de 5 000 tuyaux. Vous serez impressionnés par ses dimensions et par la douce lumière qui se dégage des vitraux de la nef, vitraux qui sont ornés des blasons d’évêques de Metz. En cette année jubilaire pour le diocèse de Metz, c’est aussi l’occasion de revisiter l’histoire du diocèse.
  • l’église Saint-Nicolas de Sarreguemines est dédiée au saint patron de la Lorraine. Elle abrite une chapelle avec une pietà, où beaucoup de personnes viennent se recueillir.
  • l’église Saint-Barthelemy de Sarrebourg se distingue pour les tableaux du chœur et pour la fresque avec les pèlerins d’Emmaüs de l’artiste Mosellen Jean-Marie Wallaster.
  • l’église Sainte-Madeleine de Dieuze. Contemporaine, elle offre un chœur et un chemin de croix inédits, qui surprendront le visiteur par leur beauté et par le sens qui sous-tend ces réalisations artistiques.
  • Ouverte seulement le premier dimanche de chaque mois dans l’après-midi, la chapelle Saint-Nicolas de Morlange à Fameck est un des rares témoins de l’art roman en Moselle.
  • la chapelle Saint- Léon IX de Dabo domine toute la région et offre une vue imprenable. Elle est dédiée au pape Léon IX, enfant du pays.
  • pour ceux qui souhaitent allier la visite d’églises et de chapelles à la randonnée, rendez-vous sur le chemin des 7 roses à Saint-Quirin. Sept édifices sont parsemés tout au long des contreforts des Vosges. Plus d’infos : https://www.saintquirin.fr/patrimoine/les-7-roses/
  • pour se souvenir de la présence cistercienne en Moselle, rien de mieux qu’une petite balade à Sturzelbronn ou encore à Villers-Bettnach : dans ces deux villages, il reste d’importants vestiges des abbayes respectives et des chemins de randonnées dans la nature se trouvent à proximité.

Se recueillir dans un lieu marial

L’été offre souvent du temps et se montre ainsi propice au ressourcement, à la méditation et à la prière. Pour venir confier des intentions de prière à Marie, vous pouvez vous rendre :

  • à la basilique de Saint-Avold, complètement refaite l’an dernier. La nouvelle disposition intérieure offre un cadre lumineux, porteur à la méditation et la prière mariale.
  • le sanctuaire de Marienfloss, près de Sierck : berceau mosellan du rosaire, il permet de toucher du doigt, au travers des vestiges qui s’y trouvent, la présence de siècles de prière.
  • la chapelle de Mouterhouse : incontestablement, la statue de la Vierge au manteau est une ode à la miséricorde et à la confiance en Marie, cette maman qui nous mène à son fils Jésus.
  • le sanctuaire Notre-Dame de la confiance à Barenthal : construite sur les fonds de Monseigneur Paul Dupont des Loges, elle a été fortement endommagée durant la seconde guerre mondiale. Réhabilitée grâce à Etienne Oller, elle est un lieu de pèlerinage fréquenté.
  • et pour ceux qui restent en ville, n’oubliez pas la statue de Notre-Dame de Metz, situés sur la place Saint-Jacques à Metz, qui reste un lieu de pèlerinage pour l’assomption.

Admirez la beauté des paysages mosellans

Redécouvrir notre histoire

Tous les sites Moselle passion (maison de Robert Schuman, parc archéologique de Bliesbruck-Reinheim, musée de la guerre de 1870 à Gravelotte, musée Georges-de-la-Tour de Vic-sur-Seille, musée du sel de Marsal, jardins de Laquenexy, château de Malbrouck, le domaine de Lindre) sont ouverts gratuitement cet été. Cf. http://www.mosellepassion.fr

Du côté d’Uckange, visitez le haut-fourneau U4, Symbole du patrimoine industriel de la vallée de la Fensch et son jardin, le « sentier des traces ». Cf. https://hf-u4.com/fr/

Dans le Bitcherland, ne passez pas à côté du musée de la cristallerie de Saint-Louis-lès-Bitche. Plus de 2 000 pièces, retraçant quatre siècles d’histoire et de savoir-faire, y sont exposées. Cf. https://www.saint-louis.com/fr/musee/informations-pratiques.html

Envie de découvrir un intérieur lorrain typique ? La Maison lorraine d’Oberdoff, ancienne ferme lorraine du XVe siècle transformée en écomusée vous fera revivre les gestes et coutumes locales d’antan. Cf. https://www.mosl-tourisme.fr/visiter/culture-et-histoire/F892143193_maison-lorraine-musee-des-collections-arts-et-traditions-oberdorff.html