Déclaration de Mgr Lagleize et Mgr Vuillemin au sujet du Covid-19

Covid-19 : entre force d’espérance et principe de responsabilité

Depuis le début de l’année 2020, le monde entier – et notre pays en particulier – vit au rythme des annonces quotidiennes relatives à l’évolution de l’épidémie liée au Coronavirus (Covid-19). Nous ne pouvons pas prendre à la légère ce que chacun peut expérimenter en pareil contexte, dans ses relations et ses questionnements. Le nombre de personnes infectées par le virus ne cesse à l’heure actuelle de progresser, ainsi que les décès, le pic de l’épidémie étant probablement attendu en France pour ces prochaines semaines. Nous voulons d’emblée exprimer notre solidarité envers tous les personnels soignants accompagnant patients et familles, portant chacun d’eux dans notre prière tout en ayant une intention particulière envers les personnes décédées, celles et ceux qui sont atteints par le virus Covid-19 ainsi que tous les autres qui, pour diverses raisons, sont actuellement hospitalisées à domicile ou dans un centre de soin, résidents dans les EHPAD et institutions accueillant des personnes âgées ou handicapées. Nous mettons également notre confiance en tous les scientifiques qui ne ménagent pas leur peine pour trouver le vaccin ou le traitement adéquat.

Chrétiens, nous ne pouvons pas nous laisser aller à la peur et au repli sur soi. La réalité de l’épidémie du Covid-19 a mis en évidence ce que depuis tant d’années nous avons collectivement bâti : un colosse sur des pieds d’argile. Nous ne cessons d’être rappelés à notre humaine condition, celle de nos fragilités et de notre mortalité. Pour autant, le temps du carême que nous vivons reste orienté vers l’espérance de Pâques qui nous donne à contempler la victoire de la Vie sur toutes formes de mort. Il ne faudrait donc pas que nous soyons tentés de quelque manière que ce soit par un semblant de psychose ou de peur généralisée, parfois généré par tel ou tel propos entendu ou vu. Comme chrétiens, nous ouvrant aux réalités difficiles de notre monde, nous voulons exprimer l’espérance qui nous habite et nous conduit, nous aidant à traverser l’épreuve de ce temps. «N’ayez pas peur» (Mc 6, 50), nous redit Jésus ! Si nous entendons beaucoup parler de confinement, nulle prescription ne peut nous interdire de mettre la prière en quarantaine. La rencontre avec les fragilités est essentielle et si, temporairement, elle ne peut plus se vivre physiquement, nous pouvons toujours vivre la communion de prière avec chacune d’elles ou par d’autres moyens. Ne laissons personne se terrer dans une solitude anxiogène.

Mais chrétiens, nous sommes également citoyens. Au nom de notre appartenance à une nation et animés par les valeurs de la République, nous avons aussi à prendre notre part dans le combat contre la propagation du virus. Le principe de responsabilité nous invite à respecter les consignes qui nous sont communiquées régulièrement par les pouvoirs publics, devenant à notre tour vecteurs d’apaisement, coopérant avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre le Covid-19, et d’autant plus lorsque nous passerons au stade 3 prévu par les pouvoirs publics dans les cas d’épidémies. Récemment, les 28 et 29 février dernier, nous vous soumettions quelques recommandations de bonnes pratiques en lien notamment avec les célébrations au sein des églises ou destinées aux personnes ayant récemment voyagé ou en contact avec d’autres susceptibles d’être infectées. Ces consignes, toujours valables (cf. document joint), sont enrichies par quelques données complémentaires que vous voudrez bien appliquer et faire connaître, dans la mesure de vos possibilités.

Nous sommes conscients des changements que peut opérer temporairement l’épidémie dans les manières de vivre nos pastorales. Prêtres, diacres, Animateurs laïcs en pastorale (ALP), nous sommes au service du bien commun et avons, avec les autres partenaires de la société, à contribuer à son respect. À nous d’en être des témoins confiants et justes. Prions Dieu de stimuler en tous la charité et de nous accorder d’être prochainement libérés de ce fléau.

Metz, le 13 mars 2020,

Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE
Évêque de Metz

Mgr Jean-Pierre VUILLEMIN
Évêque auxiliaire

Consignes liées à l’épidémie de Coro

navirus (Covid-19)