Les visites “ad limina” suspendues en raison du coronavirus

Du 9 au 28 mars 2020, les évêques de France, répartis en trois groupes successifs devaient se rendre à Rome pour rencontrer le Pape et les membres des différents dicastères dans le cadre de leur visite ad limina. Malheureusement, en raison des risques liés au coronavirus, la visite ad limina du 16 au 21 mars, à laquelle Mgr Lagleize et Mgr Vuillemin devaient se rendre, ainsi que celle du 23 au 28 mars, viennent d’être suspendues sur décision du Saint-Siège. Les évêques du premier groupe, déjà sur place depuis le 9 mars, poursuivent quant à eux leur visite.

Les visites ad limina apostolorum (au seuil des basiliques des apôtres”) désignent les visites que chaque évêque fait périodiquement au Saint-Siège. Les évêques européens, et notamment français, font ce pèlerinage tous les cinq ans. Il s’agit d’abord d’une tradition de pèlerinage sur les tombeaux des apôtres saint Pierre et saint Paul. Elles permettent également de renforcer les liens avec le Saint-Siège, ainsi qu’entre diocèses voisins et entre provinces proches.

Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter le dossier publié par le site de l’Église Catholique de France : Les évêques de France en visites ” Ad limina “.