Journées François de Sales autour de médias et proximité

Du 22 au 24 janvier 2020, la fédération des médias catholiques organise les Journées Saint François de Sales à Lourdes, en partenariat avec le dicastère pour la communication du Saint Siège. Le thème de réflexion porte sur « médias et proximité ».

Il flotte un parfum d’Eglise universelle dans le sanctuaire de Lourdes. L’amphithéâtre généralement occupé par les évêques de France accueille plus de 200 professionnels de la communication et journalistes venant de 25 pays. C’est le cardinal Philippe Ouedraogo, archevêque de Ouagadougou, qui préside les célébrations liturgiques et remettra le prix Jacques Hamel à son lauréat 2020, Pierre Jovanovic, pour son article «Kayla Jean Mueller, martyre du bien» paru dans l’hebdomadaire La Vie du 7 novembre 2019. Celui-ci présente la vie d’une jeune femme, Kayla, enlevée en Irak en 2015, qui a toujours refusé d’abjurer sa foi chrétienne et fut assassinée par les djihadistes.

La proximité au cœur des réflexions

Les travaux portent sur la question de la proximité. Comment la définir, à l’heure d’une information mondialisée, instantanée et multicanal ? Comment les médias peuvent-ils susciter de la confiance, à l’heure où les baromètres montrent une fois encore la défiance grandissante de la part du public.

Comment redonner sa place à la crédibilité journalistique, quand les réseaux sociaux font circuler toutes les opinions sans filtre ? Les journalistes sont le plus souvent considérés comme vivant dans une bulle, coupés des réalités les plus locales, dans un « entre-soi » avec les classes dirigeantes et les décideurs économiques.

La proximité géographique, l’attention accrue à la vérification des faits, le développement du reportage sur d’autres formes de publication sont des points d’attention des professionnels de l’information.

Des spécificités pour le monde catholique ?

Et pour les médias catholiques, y-a-t-il des spécificités ? Le rapport à la vérité, une thématique déjà traitée dans une édition précédente, est assurément une exigence incontournable pour un média qui se réfère à l’évangile. Les nombreuses interventions en séance plénière et les ateliers d’échange apporteront des éclairages complémentaires sur ces différents enjeux.

Ces journées sont aussi un carrefour de rencontre entre professionnels du monde catholique, le tout sous le double patronage de la Vierge Marie et de François de Sales, l’évêque de Genève qui sut inventer des voies nouvelles pour diffuser l’évangile.