Un sapin aux couleurs du monde à la Maison diocésaine

À l’initiative conjointe du service de la pastorale de migrants et de la pastorale du tourisme, une trentaine de personnes migrantes qui suivent des cours de français avec le Service de la pastorale des migrants a pu vivre deux moments de partage et de découverte de traditions autour de Noël.

Chacun a pu faire connaissance et dire de quel pays il vient. Ce sont ainsi des personnes venant de Turquie, Syrie, Afghanistan, Nigéria, Ukraine, Palestine, Tibet entre autres, qui ont pu se retrouver ensemble autour d’une même table et découvrir le sens de la couronne de l’avent, l’histoire de la boule de Noël ou encore s’approprier le sens du sapin de Noël.

Et pour se faire, quoi de plus simple que de le vivre concrètement, en décorant des boules de Noël et en fabriquant des décorations à partir des emporte-pièces de gâteaux et avec de la pâte spécifique pour les objets décoratifs. Chacun a pu laisser libre court à son imagination et à son talent, et, tout en faisant travailler ses doigts, faire découvrir aussi aux autres des traditions de son pays.

Ces temps de rencontre se sont achevés par la pose des décorations fraîchement réalisées sur le sapin qui se trouve dans le hall de la maison diocésaine. C’est un sapin aux couleurs du monde, qui ne manquera pas de toucher les uns et les autres par sa spécificité et sa beauté. Il porte en lui le message de Noël : accueillir les plus fragiles comme un cadeau, comme un frère à aimer.