« Te Deum » à la cathédrale : pas de paix sans respect de la Création

En cette journée de commémoration de l’Armistice de 1918, la célébration du Te Deum à la cathédrale Saint-Etienne de Metz a été présidée par Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, entouré de l’aumônier militaire de Metz, du vicaire général, l’abbé Klam, et des chanoines. 

Les autorités civiles et militaires, ainsi que les représentants des différents régiments étaient au rendez-vous de cette célébration du Te Deum, en mémoire des victimes des conflits armés.

Mais au-delà de la prière pour les défunts, l’évêque de Metz a mis l’accent sur l’importance de construire la paix et de donner à tous les conditions de vie digne. Cela passe par le respect de la création a-t-il notamment commenté dans son homélie.

 

Homélie de Mgr Jean-Christophe Lagleize pour le Te Deum – 11 novembre 2019

La prière universelle, lu par le diacre,Claude Undreiner, proposait de prier pour les soldats et les victimes civiles de la Grande Guerre. Il invitait aussi à prier pour les militaires qui engagent leur vie pour défendre la paix, la sécurité et la liberté des peuples. Une intention fut portée aussi pour l’Europe et ses valeurs fondatrices. Enfin, la dernière intention fut pour la France, fragilisée par diverses crises et divisions.

La liturgie s’est achevée par le chant du Te Deum, un chant d’espérance, comme l’a souligné le chanoine Jean-Marie Munier.