La 105ème Journée mondiale du migrant à Metz

La 105ème Journée mondiale du migrant s’est vécue à Metz dans différentes paroisses :

Les bénévoles de la pastorale des migrants et les diverses associations (les Équipes Saint-Vincent, Caritas Moselle, le CCFD, le Secours Catholique et JRS Welcome) qui accueillent des migrants s’étaient mobilisés depuis plusieurs jours pour inviter les apprenants et les accueillis mais aussi tous les paroissiens et les membres des associations.

Dans les églises Saint-Pierre à Borny, Saint-Bernard à Plantières, Saint-Maximin à Queuleu, dans la Communauté de paroisses du Les Ponts, d’autres témoignages ont été portés par des bénévoles et des migrants.

À Lessy, où Mgr Bernard Clément, délégué à la pastorale des migrants durant six ans, fêtait son départ à la retraite, ce fut l’occasion particulière d’évoquer cette journée.

À Failly, à Retonfey, d’autres témoignages de l’accueil des migrants ont été portés. Mais l’église de l’Immaculée Conception, à Metz-Queuleu, était le point de ralliement. Le père Philippe Boissé a introduit au cours de son homélie les témoignages de migrants et de bénévoles œuvrant auprès d’eux.

Parlons de Souare de Guinée, apprenant à lire et à écrire avec les bénévoles du Café Français et qui, après sept mois passés dans différentes familles de JRS Welcome est devenu Compagnon d’Emmaüs à Peltre.

Parlons de Lora, fuyant l’Irak avec son mari et ses deux enfants, devenus des paroissiens actifs à la paroisse de Metz-Queuleu.

Parlons d’Ismaïl quittant le Soudan puis la jungle de Calais qui est devenu chef scout à la Première de Metz.

Parlons de ceux qui ont vécu un week-end de fraternité à Taizé… et de tous les bénévoles qui vivent la joie de l’accueil, de la rencontre et de l’expérience de la diversité.

Après la messe, paroissiens, bénévoles et migrants ont partagé le verre de l’amitié et un repas aux saveurs de tous les pays.

Le père Georges Deptula, nouveau responsable du Service diocésain de la pastorale des migrants et qui avait lui-même témoigné de l’engagement du pape François, et, à travers lui, de toute l’Église, dans sa paroisse de Condé-Northen, est venu rejoindre les nombreuses personnes présentes et heureuses de cette rencontre fraternelle.

Ainsi à travers le réfugié qui frappe à notre porte, c’est le Seigneur qui nous appelle à une conversion, à une libération, à une réappropriation de notre vie chrétienne, pour notre bien, celui de tous les hommes, celui du monde selon le projet de Dieu.

Il ne s’agit pas seulement de migrants, il s’agit aussi de nous, dans notre ville ou notre village, dans notre paroisse, notre association, notre mouvement, de lutter contre les peurs, d’accepter la rencontre, de prendre notre petite part pour un monde meilleur.

Texte lu au nom de la pastorale des migrants de Metz lors de la messe du 29 septembre 2019, à l’église de Metz-Queuleu :

« Il ne s’agit pas seulement de migrants, il s’agit de nos peurs car la peur nous prive du désir et de la capacité de rencontrer l’autre »
« Il ne s’agit pas seulement de migrants, il s’agit de la charité. Ce qui est en jeu c’est le visage que nous voulons donner à notre société et la valeur de toute vie »
« Il ne s’agit pas seulement de migrants, il s’agit de mettre les derniers à la première place, et combien avons-nous de derniers dans nos sociétés ? »
« Il ne s’agit pas seulement de migrants, il s’agit de toute la personne, de toutes les personnes, il s’agit donc de promouvoir tout homme et tout l’homme »

Le pape François nous invite aujourd’hui à fêter la 105ème Journée du migrant et du réfugié. Vous l’aurez compris, le thème de cette année est Il ne s’agit pas seulement de migrants.

Au niveau national, la pastorale des migrants a travaillé en partenariat avec le CCFD, le Secours Catholique et JRS Welcome afin de nous aider à changer notre regard sur l’accueil des migrants. Dans le cadre de ce changement de regard, ces mêmes associations ainsi que Caritas Moselle et les Équipes Saint-Vincent vous proposent un repas partagé. À l’issue de la messe de 10h30 à l’Immaculée Conception de Queuleu, vous êtes invités à vivre cette rencontre avec des migrants qui ont confectionné des plats de leur pays et qui vous invitent à faire de même afin de partager ensemble un moment convivial au Centre Culturel de Queuleu.