Messe avec et pour les malades par l’intercession de Robert Schuman

Ce mercredi 4 septembre 2019, en lien avec la naissance au ciel du serviteur de Dieu, Robert Schuman, le diocèse de Metz, l’Institut Saint-Benoît, la pastorale de la santé et celle des jeunes, avec l’aide de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes, ont organisé pour la seconde fois une messe avec et pour les malades à la cathédrale Saint-Étienne de Metz.

Cette messe fut l’occasion de demander l’intercession de Robert Schuman, mais aussi de donner le sacrement des malades aux personnes désireuses de la recevoir dans ce cadre.

Après l’accueil des nombreuses personnes malades, la messe présidée par Mgr Jean-Christophe Lagleize a pu commencer. L’évêque s’est réjoui de ce nouveau rendez-vous, dans lequel les membres de l’Institut Saint-Benoît ont souhaité ajouter le sacrement des malades.

Dans l’homélie, le nouveau vicaire général Sébastien Klam a fait le parallèle entre le moment vécu, le récit des guérisons de l’évangile et l’attitude spirituelle de Robert Schuman, durant la maladie de sa fin de vie : « Quel que soit le lieu, c’est un même désir qui nous rassemble : celui de rendre visible la tendresse et la force de Dieu ». Puis il a développé le sens du verbe soigner et de la guérison que Dieu peut apporter.

Téléchargez Homélie 4 septembre

Après l’homélie, ce fut le temps du sacrement des malades, donné par les nombreux prêtres présents, ouvert par la profession de foi et l’imposition des mains.

La messe s’est poursuivie par la prière universelle puis la liturgie eucharistique.

A la fin de la messe, l’évêque a souhaité remercier les organisateurs, mais aussi les délégations présentes d’Afrique et de Pologne, sans oublier les différents groupes de jeunes venus avec les établissements privés de service à la personne. L’évêque a donné rendez-vous l’an prochain à la même date dans le cadre de l’année jubilaire de la cathédrale de Metz.

Après la messe, un goûter partagé fut proposé par des jeunes à toute l’assemblée.