Assemblée générale 2019 des Chrétiens dans le Monde Rural (CMR) de Moselle

Dimanche 19 mai 2019, les membres du mouvement d’Action catholique Chrétiens dans le monde rural (CMR) se sont réunis à Peltre pour leur temps d’assemblée générale annuelle, avant une après-midi de visite sur le thème de l’Europe, notamment à Scy-Chazelles, à la découverte de la maison de Robert Schuman.

En prélude au temps d’assemblée générale, les membres du CMR de Moselle ont pu participer à la messe dominicale chez les Soeurs de la Providence de Saint-André à Peltre, avec un groupe de confirmands de Rombas et de fiancés. Puis ce fut le temps d’assemblée générale, qui permit de faire un tour d’horizon de la vie de la fédération départementale de Moselle.

Le CMR compte 14 équipes locales, soit 130 membres répartis principalement dans la zone de Sarrebourg, dans le Saulnois et la zone de Metz. Différents rendez-vous jalonnent l’année : la rencontre de rentrée ( sur le thème de l’Europe en octobre 2018), la session régionale des aînés (sur le temps en septembre 2018), un inter-équipe sur Sarrebourg, un loto de solidarité, l’assemblée générale. La fédération est aussi en lien avec les autres départements d’Alsace-Lorraine, avec le CMR national et différents partenaires (FIMARC, CCFD Terre solidaire, Solidarités paysans, le pacte civique).

L’assemblée générale a permis aussi de rappeler la dynamique engagé par le mouvement en vue de son prochain congrès national en 2020 autour de la « clameur du monde rural ». Ce fut aussi l’occasion d’évoquer le nécessaire développement des équipes, l’importance d’appeler de nouveaux membres, y compris dans l’animation de l’équipe fédérale. Le rassemblement « terres d’espérance » organisé en avril 2020 a aussi été abordé, tout comme les liens avec le diocèse. La trésorière a présenté les comptes annuels et la présidente le rapport d’orientation. Tous les rapports furent votés à l’unanimité.

Dans l’après-midi, après le repas, le groupe s’est déplacé pour un temps de visite à la maison de Robert Schuman, à Scy-Chazelles, où les membres du CMR ont pu se replonger dans les intuitions d’un des pères fondateurs de l’Europe de l’après seconde guerre mondiale. A quelques jours des échéances électorales européennes, il est toujours bon de se souvenir d’où l’on vient et le sens d’un projet commun comme la construction européenne.