La Mission étudiante de Metz souffle ses 50 bougies !

 

Fondée il y a 50 ans, l’association de la Mission étudiante a organisé pour son anniversaire un week-end d’animation les 11 et 12 mai 2019. L’abbé Léonard Katchekpele, aumônier de la mission étudiante, a ouvert les festivités consacrée à « une jeune dame qui, malgré ses 50 ans, est toujours étudiante ».

C’est autour de la réflexion que le week-end anniversaire s’est ouvert avec une conférence de philosophe Martin Steffens sur « Étudiant et catholique, est-ce une vocation en soi ? ». Pour lui, l’important pour un étudiant catholique est surtout de rechercher l’excellence de sa vie étudiante, non pas en témoignant directement de sa foi, mais en interpellant ses pairs par une attitude la plus ajustée possible. Mais il a également parlé d’une vocation particulière des étudiants chrétiens pour être attentifs à ceux qui souffrent au coeur de la vie étudiante, en étant simplement présents à leur côté, et en apportant au Christ par la prière les joies et les douleurs de ceux qu’ils rencontrent.

La matinée s’est poursuivie par une table ronde, avec l’abbé Jean Gantzer, premier président de la mission étudiante, Mgr Grallet, aumônier dès 1989, l’abbé Pierre Gueriguen qui a pris sa suite de 2003 à 2015 et Anne Marie Aufoy, animatrice permanente de la mission étudiante depuis plus de 30 ans. Ils ont témoigné de ce qui les  a marqué dans cette expérience d’Eglise, de la manière dont elle a nourri leur vie pastorale, et des défis qui se posent aujourd’hui à la mission étudiante.

Malgré la pluie, le samedi après-midi fut plus sportif et culturel avec un marathon-découverte des églises du centre-ville de Metz, précédant une soirée conviviale à l’église Notre-Dame avec le vernissage d’une expo-photos reprenant les 50 années de vie de l’aumônerie.

Le dimanche matin, la messe anniversaire fut concélébrée à l’église Notre-Dame avec Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes et ancien curé de cette paroisse en lien avec les étudiants. C’est l’abbé Jean-Christophe Meyer, vicaire général, représentant Mgr Lagleize, qui a donné l’homélie, s’inspirant de la récente exhortation post-synodale « Christus vivit ».

 

 

Après l’office, sous un soleil radieux, les étudiants ont partagé leur joie avec quelques chants et danses. Enfin, les festivités se sont achevés dans un repas d’anniversaire organisé à l’église Notre-Dame.