Jeudi saint à la cathédrale de Metz

Jeudi 18 avril 2019, ouverture du Triduum pascal. L’office du jeudi saint a été présidé à la cathédrale Saint-Etienne de Metz par Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, l’homélie étant assuré par Mgr Jean-Pierre Vuillemin, son auxiliaire.

Le jeudi est le jour où l’Eglise fait mémoire du dernier repas de Jésus avec ses disciples avant la nuit de son agonie et sa passion. Elle rappelle l’institution de l’Eucharistie et le lavement des pieds, deux gestes repris dans le cadre de la liturgie de ce jour. C’est aussi la fête des prêtres, puisqu’on se souvient que le Seigneur confia à ses apôtres de refaire ces gestes en sa mémoire, pour actualiser le don de Dieu fait aux hommes.

La messe a donc permis d’entendre des lectures marquant la mémoire de la fête de la Pâque chez les Hébreux, puis le récit du dernier repas rapporté par l’apôtre Paul dans sa lettre aux chrétiens de Corinthe. Enfin, c’est le lavement des pieds en saint Jean qui est l’évangile proclamé lors de cette liturgie.

Mgr Jean-Pierre Vuillemin a prononcé l’homélie, soulignant que le jeudi saint n’est pas seulement la fête de l’amour de Jésus pour les hommes, mais aussi de l’amour de Jésus pour son Père. « Jésus aime ces hommes pauvres, fragiles et vaniteux. Ce soir, Jésus aime cette Eglise que nous formons, une Eglise faite de pécheurs, blessée d’une blessure profonde, celle du péché de ceux qui sont censés la conduire dans les pas du Bon Pasteur. Jésus montre l’extrême de son amour à travers deux gestes simples : le lavement des pieds et le partage du pain et du vin qui deviennent son corps et son sang. »

Lire Homélie du jeudi saint 2019

Puis Mgr Lagleize a revêtu un simple tablier pour laver les pieds de quelques fidèles, en rappel du geste effectué par Jésus à ses apôtres. Ce fut ensuite le temps de la prière des fidèles, qui ont rendu grâce pour les prêtres et l’eucharistie. Ils ont prié pour les communautés marqués par la guerre et la persécution, pour la situation sociale et pour la conversion de la communauté locale.

Les deux évêques, entourés des vicaires généraux, des chanoines du chapitre cathédral et quelques autres prêtres ont célébré la liturgie eucharistique, avant de porter la réserve eucharistique en procession jusqu’au reposoir. Durant la soirée, les fidèles peuvent veiller et prier auprès du Seigneur comme Jésus le demanda à ses disciples au jardin de Gethsémani.