Week-end « Montagne et prière »

Samedi 3 et dimanche 4 février, six enfants entre 10 et 12 ans et leur deux animatrices ont vécu un beau temps de dépaysement et ressourcement à Bussang, dans les Vosges.

C’est l’association Frat’57, en étroite collaboration avec le SDEJ, qui est à l’origine de cette initiative très appréciée par les participants.

Après l’arrivée au gîte et quelques jeux pour faire connaissance (les jeunes venaient de divers endroits du diocèse), direction le Ventron.  Passage par le magasin de location pour fournir à chacun une paire de raquettes et nous voilà, avec Florian –« moniteur trop cool » ! – au pied du télésiège. La sortie raquette dans la neige fraîchement tombée mais « assez chaude » nous a permis de découvrir la beauté de la forêt vosgienne et de respirer le bon air des montagnes.

De retour au gîte, un temps d’enseignement et de prière nous a permis de mieux découvrir la louange et l’action de grâce, axe spirituel du week-end. Au lendemain de la Chandeleur, c’est naturellement  des crêpes salées-sucrées que les sportifs ont dégusté, « la montagne, ça creuse l’estomac ! ». Et cela fatigue aussi ! Après une veillée-jeu sur les différentes étapes de l’eucharistie, le sommeil nous a gagnés rapidement.

Quelle joie et quel émerveillement au lever du soleil le lendemain matin ! Notre cœur était déjà dans les bonnes dispositions pour un temps de partage autour des textes liturgiques du jour et notamment de l’Evangile. Le groupe est arrivé à la conclusion qu’avec la force de Jésus, nous pouvons, nous aussi, nous approcher de ceux qui souffrent, les aider, les relever.

La station de Larcenaire et sa piste de luge nous ont permis de passer un très bon moment de glissades, de rigolades, de chutes en tous genres !

L’abbé Jean-Christophe Meyer, vicaire général du diocèse a rejoint le petit groupe pour partager le repas et pour célébrer la messe. Une célébration qui a pris tout son sens puisqu’elle avait été préparée par les deux « temps spi » du week-end. Une célébration où chacun des enfants a pu participer activement. Certains ont été touchés que le « prêtre fasse l’effort de venir juste pour nous ! »

Il n’est pas possible de terminer sans dire un mot des deux chants qui nous trottent encore dans la mémoire presque une semaine plus tard…et qui, sans doute, rythment les journées des enfants autant que les nôtres : « Jésus est le Rocher de ma vie » et «  cap, cap, cap la joie, ne sens-tu pas claquer tes doigts, quand il habite en toi, l’Esprit du seigneur et qu’il fait battre ton cœur… »

Une chose est certaine, les enfants sont « caps » pour vivre un nouveau séjour « montagne et prière » l’hiver prochain mais, il « faudrait que ce soit un peu plus long ! ». Message reçu !

En attendant, certains sont déjà prêts à se retrouver dans un autre gîte vosgien pour le camp d’été du 9 au 18 juillet…et ils ont mission de venir avec des amis ! (voir les infos sur le site)

 

Sophie Schleck et Céline Claude, animatrices