Reyersviller : Grande mise en scène les 10, 17 et 24 mars

1858 : Une mise en scène qui ne laissera personne indifférent. Une date, oui, car cette année-là, la Vierge Marie est apparue 18 fois à Bernadette Soubirous, petite fille qui pensait n’être bonne à rien. Ces apparitions ont eu un retentissement considérable en France et dans le monde chrétien, elles sont à l’origine d’une ferveur mariale sans précèdent ; en témoignent les très nombreuses grottes de nos villages. Depuis septembre, l’équipe de mise en scène travaille pour vous offrir un moment inoubliable. Ici, un zoom sur les préparatifs : à commencer par l’affiche qui est le fruit d’une grande recherche ! En y regardant de près on voit le journal d’époque du 25 février 1858. Le journal relate les événements des premières apparitions. Les caractères de l’affiche sont les mêmes que ceux de l’époque et la photo de Bernadette attire de suite le regard.

Ensuite, la grotte, avec des photos de la vraie grotte de Lourdes et une structure en bois, a pu être reproduite en modifiant toute fois certaines proportions.  Pour les costumes et les accessoires, les acteurs se sont inspirés de films et de bandes-dessinées de l’époque. Les couturières se sont mises au travail pour les pièces qu’on n’a pas pu trouver ailleurs. Les bricoleurs, eux aussi, s’y sont mis ; ils sont allés jusqu’à construire une cheminée d’époque. Il fallait trouver la vaisselle et les couverts appropriés, balais, chaises et tabourets, tampons anciens, une quinzaine de paires de sabots achetés…Tout ce travail préliminaire soude l’équipe, chacun cherche l’objet manquant qui va donner un cachet supplémentaire à l’ensemble. Rien n’a été laissé au hasard, il y aura bien des surprises et beaucoup d’émotion. La sono a été renforcée et l’éclairage amélioré. A noter la difficulté de jouer et de répéter dans une église, même les inter-scènes doivent se dérouler harmonieusement. Les acteurs intergénérationnels, issus du Bitcherland avec Patrice et Sandrine, vivent semaine après semaine depuis septembre de 20h à minuit, cet événement exceptionnel. Ils s’en imprègnent, afin de  permettre aux spectateurs de le « vivre ». C’était il y a 160 ans… et le 11 février 2018,  l’Eglise a reconnu le 70ème miracle de Lourdes.

Venez nombreux, entrée libre, plateau pour couvrir les frais.