Metz Saint-Martin : le chemin de Croix en quinze toiles

Depuis le mercredi des Cendres et jusqu’à la Pentecôte, une exposition intitulée Chemin de reliance est proposée à l’église Saint-Martin de Metz. Réalisée par Catherine Winandy, une artiste belge résidant à Luxembourg, elle est composée de quinze tableaux représentant le chemin de Croix de Jésus.

Formée à l’École d’art contemporain de Luxembourg et médaillée de bronze et d’argent de l’Académie européenne des Arts, Catherine Winandy se définit comme une peintre de la condition humaine, mais aussi de la solitude et de la tristesse : « Je travaille sur l’homme et plus particulièrement sur la souffrance humaine. L’homme face à la maladie, la peur, la vieillesse, la solitude, la mort… » À travers ses œuvres, elle essaye de pointer des aspects du monde dans lequel nous vivons. « Dans ce monde où tout est beau, tout va vite et où l’individualisme est roi, il existe aussi beaucoup de tristesse, de misère et de solitude », nous explique-t-elle. « Plus généralement, mon travail de peintre cherche à révéler les dérives de la société actuelle. Il s’agit en quelque sorte d’un cri d’alarme. »

En 2015, elle réalise quelques toiles qu’elle présente à l’abbaye d’Orval. Les religieux belges lui demandent alors de réaliser une exposition complète représentant les quinze stations retraçant le chemin de Croix de Jésus. Ce travail, au cours duquel elle se laissera guider par son intuition, lui prendra un an. « En réalisant ce Chemin, je me suis posé pas mal de question sur la vie du Christ mais aussi sur sa relation avec nos chemins de vie en général ». L’exposition sera installée à l’abbaye d’Orval à partir de 2016. Puis à l’église de Mont-Saint-Martin et à l’abbaye de Val Dieu en Belgique.

Il y a quelques mois, l’abbé Robert Féry évoque cette exposition avec les prêtres du centre-ville de Metz. « Après en avoir discuté tous ensemble, nous avons estimé que l’église Saint-Martin était l’église la mieux adaptée pour accueillir les tableaux de madame Winandy », précise l’abbé Jean-Marie Wagner, curé de Metz Saint-Martin. Grand passionné d’art et de culture contemporaine, l’abbé Wagner a étudié récemment la théologie des arts contemporains au sein de l’Institut catholique à Paris.

Une invitation à la réflexion et à la contemplation

Depuis le 14 février et le début du carême, le « Chemin de reliance » de Catherine Winandy est donc exposé à l’église Saint-Martin, et ce jusqu’à la fin du temps de Pâques. Il invite le visiteur à la réflexion puisque ce chemin de Croix peut être interprété de différentes façons. « Je crois en l’homme, je souhaite le faire réfléchir sans rien imposer », indique l’artiste belge. Catholique, elle avoue s’être posée beaucoup de questions. Et continue à le faire à travers ses toiles : quelle est la place de la religion dans nos vies ? Que reste-t-il de notre foi ? Quel avenir préparons-nous pour nos enfants ? Quelles valeurs leur transmettrons-nous ? Que faisons-nous pour protéger la terre ? « Des questions qui restent en suspens mais qui, peut-être, nous permettrons de réfléchir au sens que nous voulons donner à notre vie », poursuit Catherine Winandy.

Une chose est sûre : le message d’amour est au cœur de ses quinze tableaux. « Ma seule certitude est que l’amour est le point central autour duquel devraient s’articuler toutes choses », précise l’artiste belge. De son côté, l’abbé Jean-Marie Wagner a tout de suite été marqué par « la délicatesse des gestes » des personnages peints. « J’ai essayé de soulager leurs souffrances », répond Catherine Winandy.

Cette exposition est donc une invitation à la réflexion et à la contemplation, propices en cette période de carême. Une preuve que le Christ est bien présent en chacun de nous…

Informations
Exposition Chemin de reliance
Église Saint-Martin de Metz, jusqu’au 20 mai 2018.
Tous les jours de 8h30 à 18h30.