Neufchef : Celsa Lorenzi, 43 ans de service à l’église

En ce vendredi 3 novembre, il y avait du monde dans le grand Salon de la mairie de Neufchef pour honorer l’engagement et le dévouement bénévole offert à la communauté par Celsa Lorenzi. Ses plus fidèles amis s’étaient déplacés pour féliciter la plus investie des bénévoles du village. Officiellement, ce sont ses quarante-trois ans de service au sein de l’église qui étaient honorés.

Déjà petite fille, Celsa passait énormément de temps à la mission italienne, où elle aidait efficacement au ménage et à la cuisine. A l’âge adulte, Celsa épouse Antonio, mineur, et se consacre entièrement à sa famille. Mais elle a la douleur de perdre son mari très jeune et reste seule pour élever son jeune fils.

Malgré les contraintes de cette vie laborieuse, Celsa trouve du temps pour s’occuper de sa maman et venir en aide aux personnes de son entourage. Habitant Neufchef, elle est investie sacristaine, d’abord à l’église d’Hayange puis exclusivement à l’église Saint-Denis de Neufchef.

« À l’aube de ses 85 ans, Celsa tu es présentes à tous les offices ¾ d’heure avant, tous les dimanches, les jours de fête, les enterrements, les mariages, etc. Tu es la dernière à quitter l’église. Tu prépares tout ce qu’il faut pour la messe. Tu prends soin de respecter la couleur liturgique, la bonne page dans le livre de l’Evangile. Tu veilles à la sonnerie des cloches. Et cela par tous les temps. Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il grêle, qu’il vente, qu’il y ait du verglas… ton domicile est à près d’un kilomètre de l’église. Dans la semaine tu reviens pour laver, épousseter, et décorer. Les fleurs, c’est encore toi qui te déplaces avec notre trésorière pour les acheter. L’entretien des aubes, de chasubles, des nappes, des objets du culte, c’est encore toi qui t’en occupes. Enfin, tu es une des plus fidèles choristes de notre paroisse et … tu n’oublies jamais la quête durant les offices.

Il va sans dire que tout cet immense travail, tu le fais bénévolement. De plus, tu n’es pas la dernière à mettre des bougies à la Vierge Marie. Comme tu le dis souvent : « Quand je suis devant elle, je ne sens plus aucun de mes maux, je me sens bien, en paix, et elle me donne la force d’accomplir ma tâche ».

L’évêque de Metz, par l’intermédiaire de son assistant Eric Pierson « te félicite pour toutes ces années de dévouement ». Il a signé ce diplôme que nous te remettons au nom du Conseil de Fabrique de Neufchef, qui remercie la Municipalité de s’être associé à lui pour préparer cette petite réception. Alors, si nous sommes tous devant toi, aujourd’hui, c’est pour te dire un très grand MERCI et de te rendre hommage par ces quelques présents. Et surtout t’assurer que nous t’aimons tous du fond du cœur. »

Jean-Paul Westphal, Président du Conseil de Fabrique