L’abbé Urbain Bitassa, docteur en théologie

L’abbé Urbain Bitassa, prêtre coopérateur à Freyming-Merlebach et Betting, a soutenu avec succès, le 22 juin 2017 à l’Université de Strasbourg, sa thèse de doctorat en théologie et sciences religieuses sur le thème : « Le sida au Togo. Enjeux éthiques et théologiques ».

Né au Togo, le Père Urbain y fait ses études primaires et secondaires avant de poursuivre des études de philosophie et de théologie au grand séminaire interdiocésain de Lomé. Ordonné prêtre en 2003 dans la cathédrale de Sokodé, il est déjà très attentif à la question du sida et soucieux de l’accompagnement des malades. Il conclut en effet ses études au Togo par un premier mémoire intitulé : Le problème du sida dans la ville de Sokodé. En 2006, il crée alors l’association Ensemble Pour La Vie destinée à venir en aide aux familles touchées par la pandémie. Le travail de cette association va constituer le départ de sa recherche universitaire.

En septembre 2008, son évêque l’envoie en France pour une double mission : acquérir une expérience pastorale hors de son pays et y poursuivre ses études. Affecté dans la communauté de paroisses Sainte-Barbe-du-Warndt à Freyming-Merlebach, il entre en master à l’université Paul Verlaine de Metz où il présente en 2010 un nouveau mémoire sur le sida à Sokodé.

Encouragé par sa hiérarchie à approfondir le sujet, il entame en 2011 un long et patient travail de doctorant à la Faculté de Théologie Catholique de l’Université de Strasbourg et au Centre Européen d’Enseignement et de Recherche en Ethique dirigé par le professeur Marie-Jo THIEL, titulaire d’un doctorat en médecine et d’un doctorat en théologie catholique.

Ce travail de plusieurs longues années est mené parallèlement aux activités pastorales dans les paroisses de Betting, Freyming-Ste Fontaine, Hochwald et Merlebach et se termine par la rédaction d’un ouvrage de plus de 500 pages. Son travail est unanimement apprécié par le jury universitaire qui le couronne par l’attribution du titre de docteur.

La communauté de paroisses Sainte Barbe du Warndt a affrété deux bus pour l’occasion et c’est près de deux cents personnes qui sont venus encourager le doctorant à la soutenance de thèse.

Au cours de l’été 2017, l’abbé Bitassa retourne au Togo où l’évêque de Sokodé l’a nommé directeur-adjoint de l’enseignement catholique du diocèse.

Nous lui adressons nos sincères félicitations et lui souhaitons pleine réussite dans sa nouvelle mission.

004

005

011