La figure de Robert Schuman au programme de la récollection des Animateurs pastoraux

Ce lundi 16 avril 2018, pour la journée de récollection des Animateurs laïques en pastorale (ALP), l’équipe d’animation a proposé de mieux connaître la figure spirituelle de Robert Schuman, l’un des pères de l’Europe. À travers films et témoignages, les participants ont pu mieux connaître le croyant inspirant l’homme politique.

Après le temps de prière matinal, les ALP présents ont pu visionner un sujet du Jour du Seigneur tourné il y a quelques années sur la figure de Robert Schuman ( à retrouver sur le site Le jour du Seigneur). Avocat puis député mosellan ayant eu de nombreuses responsabilités politiques au sein des différents gouvernements après la seconde guerre mondiale, il est l’un des artisans de la construction de la CECA qui allait devenir la Communauté Européenne. Mais au-delà du rappel du parcours de vie de ce laïc engagé très tôt dans la vie politique, ce furent des éléments pour comprendre la place de sa foi dans sa vie qui furent mise en avant. Très jeune professionnel, l’évêque de l’époque l’appelle à devenir responsable au sein du diocèse. Bien que laïc, il se forme en théologie et participe à des mouvements étudiants, notamment la conférence Olivaint.

Robert Schuman, une figure de sainteté du diocèse

L’abbé Pierre Guerigen d’une part, et le chanoine Joseph Jost, qui travaillent actuellement sur le dépôt de la « positio » à Rome ont apporté leur témoignage sur Robert Schuman. Le premier intervenant autour de sa vie, le second autour de la démarche du procès de canonisation. L’abbé Guerigen a surtout souligné comment Robert Schuman a été l’instrument de la providence, ancré dans une spiritualité profonde, qui lui donnait sa force intérieure et son humilité. Actuellement, Robert Schuman est déclaré Serviteur de Dieu et, après validation de la « positio » par les autorités romaines, pourrait être reconnu comme vénérable. Des ateliers permettant un approfondissement et un partage autour de quelques traits de son engagement chrétien ont été proposé aux ALP.

En fin de matinée, l’abbé Jean-Christophe Meyer a donné quelques informations concernant les entretiens annuels et le sens de la réorganisation pastorale qui est engagé par l’évêque et dont a parlé le congrès diocésain du week-end dernier.

En conclusion de la rencontre, les ALP ont pu se retrouver à la chapelle pour une eucharistie et prier pour Robert Schuman. L’institut St Benoit a éditer un petit dépliant de présentation invitant les fidèles à prier pour la glorification du serviteur de Dieu Robert Schuman et pour demander des grâces par son intercession.