Samedi 14 avril : réorganisation pastorale au menu du congrès diocésain

Comme l’an dernier, Mgr Lagleize a réuni le Congrès diocésain, assemblée composée des membres du Conseil presbytéral et du Conseil pastoral diocésain, des archiprêtres et des responsables de services diocésains, pour un temps de discernement, de manière synodale. L’assemblée a validé le projet de texte pour une conversion pastorale et missionnaire du diocèse.

Depuis l’an dernier et le premier congrès le 4 février 2017, le texte visant à présenter la réorganisation pastorale en vue d’une dynamique missionnaire a été travaillé en de nombreuses instances et encore récemment par tous les acteurs pastoraux que sont les prêtres, diacres, laïcs en mission et membres des conseils au cours de réunions d’équipes brassées. À partir de toutes les remarques remontées suite à ces rencontres, une ultime mouture du texte a été soumise aux participants du Congrès avant de recueillir leur assentiment, en vue d’une bonne réception de la part du Peuple de Dieu.

Après le temps de prière d’ouverture, convoquant l’Esprit du Seigneur, le congrès fut ouvert par Monseigneur Lagleize soulignant que c’est la rencontre avec le Christ qui est le but essentiel de tous les travaux: « Il faut permettre à tous les mosellans qui le désirent de pouvoir rencontrer le Christ. C’est notre mission de répondre à l’appel de Jésus qui envoie ses disciples en mission ».

L’abbé Stéphane Kamm a rappelé le cheminement pastoral du diocèse depuis plusieurs années qui conduit aujourd’hui à l’étape de ce nouveau texte épiscopal. L’abbé Jean-Christophe Meyer, l’un des rédacteurs finaux, a exposé les derniers amendements pris en compte et l’architecture globale du texte soumis au vote. Après quelques ultimes remarques de la salle, le chancelier a exposé la loi électorale avant que les participants du congrès puisse librement exprimé leur vote.

A l’issue du dépouillement, une large majorité des membres du congrès ont exprimé un vote positif. Sur les 78 votes exprimés, 62 ont voté pour, 7 contre et 9 personnes se sont abstenues. Ce texte et le projet de carte des nouveaux archiprêtrés seront repris lors du prochain conseil presbytéral à des fins de validation ce mercredi 18 avril. Mgr Lagleize se propose de mettre cette réorganisation pastorale en place à titre d’expérimentation durant deux ans, de septembre 2018 jusqu’à la clôture de l’année jubilaire des 800 ans de la cathédrale le 8 décembre 2020, où il pourra confirmer cette organisation.

Dans l’après-midi, les membres du congrès ont pu réfléchir dans deux temps d’ateliers pour approfondir le concours des 7 missions nouvellement définies pour les équipes d’animation des archiprêtrés, ainsi qu’autour de la mission des relais locaux, des équipes de coordination et sur l’accompagnement de la conversion pastorale et missionnaire à vivre.

Le congrès s’est terminé autour de l’office des vêpres dans la grande chapelle de l’établissement Jean XXIII, une nouvelle occasion pour l’évêque de confier à la Vierge Marie cette nouvelle étape de la vie diocésaine, invitant les congressistes à la confiance dans l’Esprit qui conduit son Eglise.