Santé-Handicap : Formation diocésaine autour de la communication non verbale

Ce samedi 17 mars 2018, le service diocésain santé-handicap a organisé sa journée de formation diocésaine autour de la communication non verbale, après son temps d’assemblée générale.

En matinée, les acteurs de la pastorale de la santé se sont rassemblés à la Maison diocésaine pour leur journée de formation, avec au début de la journée, un temps d’assemblée générale. Puis dans un second temps, ils ont pris le temps de réfléchir et d’approfondir les questions de communication. Tout d’abord, à travers trois interventions complémentaires, puis deux temps d’atelier.

La première intervention fut proposé par Marc Taillebois, directeur de la communication du diocèse. Il a proposé une introduction générale sur « qu’est-ce que communiquer ? ». Puis Valérie Vallet, infirmière, a proposé un exposé sur la communication non violence (CNV) qui s’efforce de prendre en compte sa situation personnelle comme celle de l’autre dans une approche bienveillante de la relation, cherchant grâce à l’observation de faire émerger les sentiments des acteurs, leurs besoins jusqu’à comprendre leurs demandes. Une troisième intervention proposée par Lucie Lehnert et exposée par Bernadette Schweitzer a permis de mieux cerner le travail de l’orthophoniste qui cherche à restituer des capacités de communication à une personne cérébrolésée.

Dans l’après-midi, les participants ont pu vivre deux temps d’ateliers pour approfondir compréhension et pratique dans la communication avec des personnes cérébrolésées, souffrant d’un handicap psychique ou de troubles cognitifs. Et certains se sont retrouvés enfin pour célébrer l’eucharistie du 5ème dimanche de carême à la chapelle de la Maison diocésaine.