Belle participation à la journée diocésaine des communicants

Ce samedi 3 février 2018, le service diocésain de la communication du diocèse de Metz a proposé une journée aux divers communicants du diocèse pour réfléchir à leur mission, se rencontrer et offrir un temps de formation. Une belle réussite au vu de la participation.

C’est sous le patronage de saint Blaise dont l’Eglise fête aujourd’hui la mémoire que s’est situé cette première journée diocésaine des communicants, à proximité de la fête de saint François de Sales, patron des journalistes. Après un mot d’accueil de Marc Taillebois, délégué épiscopal pour la communication, la prière du matin fut conclue par une distribution de petits pains bénis de la saint Blaise par Mgr Lagleize.

Celui-ci prit ensuite la parole pour situer cette journée diocésaine dans l’élan diocésain d’être une Eglise de disciples-missionnaires, en reprenant quelques passages de l’Ecriture : la rencontre de Moïse et de Dieu au buisson ardent, le début de l’évangile de Marc où le Règne de Dieu est arrivé et la finale de l’évangile de Matthieu où le Christ envoie ses apôtres en mission.

Mgr Bernard Podvin, ancien Secrétaire général adjoint et porte-parole de la Conférence des Evêques de France, invité de cette journée a donné une intervention en s’appuyant sur la Parole de Dieu, dans l’épisode de la femme hémorroïse rapportée par l’évangéliste saint Marc au chapitre 5. Au fil de la lecture des versets de cet épisode évangélique, l’intervenant a souligné comment les communicants peuvent mettre en oeuvre une manière évangélique d’écouter, d’accueillir et de vivre un témoignage avec les hommes et femmes de ce temps.

Dans une seconde partie, il a proposé quelques conseils pour vivre la mission de communication. Ainsi, il a invité les mosellans à avoir une communication de proximité, incarnée, ayant le souci du plus petit, qui fasse signe de communauté, en synergie entre les différents supports, qui anticipe et tient compte de la complexité, ouverte largement au sujet qui préoccupe le monde et l’Eglise.

Dans une seconde partie de journées, la centaine de participants a pu se répartir en ateliers pratiques autour de différents médias, pour un temps d’échange, de formation ou d’information.

Certains ont suivi un atelier pour « bien travailler avec les médias diocésains », tandis que d’autres découvraient les réseaux sociaux, évoquaient le travail sur le journal paroissial. Un groupe a étudié la question des sites paroissiaux, tandis que certains participants allaient à la découverte de la web TV diocésaine ou se familiarisaient avec l’application et le site Messes Infos.

En fin de journée, tous se sont retrouvés ensemble dans la salle saint Jean-Baptiste pour un temps d’information autour de l’actualité des médias diocésains, notamment le développement de la web TV et des nouvelles de la radio diocésaine RCF Jerico Moselle. Furent aussi évoquées les suites de cette journée, avec les possibilités de formation, la prochaine quête impérée pour les médias et la journée mondiale des communications sociales (le 13 mai).

A la fin de la journée, une satisfaction se lisait sur les visages des participants, comme celui des organisateurs. Merci à chacun !