Les Servantes du Cœur de Jésus fêtent leurs 150 ans à Scy-Chazelles

Pour marquer les 150 ans de la fondation de la congrégation des Servantes du Cœur de Jésus, une messe jubilaire a été célébrée par Mgr Jean-Christophe Lagleize dans la chapelle de la maison mère à Scy-Chazelles. Occasion d’actions de grâce et de retrouvailles avec les amis de la communauté.

La chapelle des religieuses paraît bien petite en ce jour d’anniversaire, pour accueillir les religieuses de la congrégation et tous leurs amis. Mgr Lagleize est présent, entouré d’une douzaine de prêtres et diacres pour marquer solennellement cet anniversaire.

La liturgie permet de rendre grâce pour l’action de la congrégation au long des différentes décennies et pour son développement à travers l’Europe et le monde. Aujourd’hui, les soeurs sont présentes en France, en Hollande, en Espagne, au Cameroun et à Madagascar. A différents moments, notamment dans la procession des offrandes ou lors d’un chant final, les jeunes sœurs originaires de ces pays ont donné un caractère festif à la célébration.

Dans son homélie, Mgr Lagleize a d’abord souligné l’importance de l’écoute. Celle de la fondatrice, mais aussi celle de chaque sœur qui au fil des années ont répondu à l’appel de Dieu. Il a ensuite évoquer les deux axes majeurs du charisme, à savoir être témoins de l’amour et serviteurs des plus pauvres.

A la fin de la célébration, un chant jubilaire donnait le programme: « Ô jubilez ! C’est le temps de la relecture, c’est le temps de repartir, c’est le temps de l’ouverture, oser, risquer, se sanctifier. C’est l’appel au pardon, c’est l’appel à l’unité, c’est l’appel à la communion, s’offrir, s’abandonner, s’oublier. La diversité des cultures, c’est la richesse pour l’avenir, pour l’Amour dans ce monde, aimer et se savoir aimé« .

Et pour clore les réjouissances, un verre et un buffet permis à tous de se retrouver dans l’amitié et la convivialité de ce jour d’anniversaire.