Journée mondiale des pauvres : premières initiatives

Lancée à la demande du pape François, suite à l’année jubilaire de la miséricorde, la Journée mondiale des pauvres, fixée au dimanche 19 novembre 2017, est une occasion de mettre en avant la charité et la place des pauvres au sein de nos communautés. Dans le diocèse de Metz, quelques initiatives s’engagent.

Qu’est-ce que la journée mondiale des pauvres ?

La Journée Mondiale des Pauvres est une invitation à vivre, à dynamiser, dans la durée, une Charité inventive dans les communautés et association. Elle nous appelle aussi à plus de justice : « Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au coeur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » (Misericordia et misera 21).

Lire le message du pape François : Message pour la journée mondiale des pauvres

Pour l’occasion, le pape François a rédigé un message, à découvrir ci-dessous. Ce samedi 18, le pape participera à une veillée de prière à la basilique Saint-Laurent-hors-les-murs, puis présidera une messe le dimanche 19 novembre à la basilique Saint-Pierre, avant un grand déjeuner avec des personnes pauvres dans la salle Paul VI au Vatican.

Prière, animations et partage

Dans le diocèse de Metz, une après-midi de prière s’est organisée mercredi 15 novembre à la Maison de la solidarité, boulevard Paixhans, avec les différents acteurs de la fédération Caritas. Un temps d’adoration fut proposée, suivi d’une messe célébrée par le vicaire général, l’abbé Jean-Christophe Meyer.

Ce jeudi 16 novembre, différentes associations de solidarité (Secours Catholique, Société Saint-Vincent de Paul, CCFD Terre solidaire et le Service évangélique des malades) actives dans la vallée de la Fensch ont organisé deux stands sur les marchés de Florange et d’Hayange, afin d’aller au contact de la population, de présenter leurs actions, d’entrer en dialogue avec les passants, de les sensibiliser sur les réalités de la pauvreté en France et au plan international. Le CCFD a proposé un quiz, tandis que l’association St Vincent de Paul offrait un café et que le Secours catholique engageait le dialogue sur les réalités de la précarité (notamment en lien avec la sortie du rapport statistique annuelle de l’association, qui montre une croissance de la pauvreté en France).

Ce même collectif d’associations animeront la messe du dimanche 19 novembre à 10h30 à Hayange, avec des intentions de prière, une homélie faite par le diacre Michel Schweitzer et un verre de l’amitié, en présence des paroissiens et des personnes accueillies au sein de leurs associations. Dimanche après-midi, le Secours Catholique de la vallée de la Fensch organisera une après-midi portes ouvertes pour présenter ses actions et encourager de nouvelles énergies bénévoles à venir les rejoindre.

Ce même dimanche 19 novembre, à Metz, dans le quartier du Sablon, la communauté de Saint-Fiacre proposera à des personnes en précarité de participer à la messe dominicale et à un repas solidaire et fraternel à l’issue de la messe.

Journée du Secours catholique

Ce même dimanche, dans toute l’Eglise de France, les catholiques sont invités à participer à la collecte nationale au profit des actions du Secours catholique. A cette occasion, la délégation Meuse-Moselle propose différentes animations dans les différents territoires. Sur Metz, l’association présentera ses nouveaux lieux d’accueil sur Montigny et Woippy. Le vendredi 17 novembre, un temps de témoignage, sur la marche sur le chemin de Compostelle effectuée l’an dernier, est organisé rue Clovis à 17h à la Fondation Abbé Pierre. Le samedi 18 novembre, les jeunes de la délégation propose une animation « disco-soupe » au 26bis rue de la Chèvre. Dans la Fensch, une porte ouverte est organisée à Moyeuvre le samedi 18 novembre, et le lendemain une autre animation est proposée à Hayange. Ce même dimanche après-midi, une porte ouverte est proposée à Thionville.

Pour en savoir plus, voir le site internet du Secours catholique