La fédération Caritas fait son assemblée générale

Un an après la célébration des 110 ans de Caritas Moselle et la création du Service diocésain de la charité, l’assemblée générale de la fédération Caritas a permis de faire le point.

La fédération Caritas est une association qui fédère différentes associations de solidarité au sein du diocèse de Metz, qui possède différents bâtiments et qui organise les activités au sein de la Maison de la solidarité, boulevard Paixhans à Metz.

Mgr Lagleize, président de l’association a ouvert l’assemblée générale devant une quarantaine de membres, représentant les associations, les congrégations et mouvements de solidarité. Odile Aussedat, vice-présidente, a présenté le rapport moral de l’association pour l’année 2016. Elle a aussi exposé l’activité du Vestiaire Saint-Martin qui connaît une affluence croissante, ce qui n’est pas sans poser de questions en termes d’adaptation du lieu d’accueil. Enfin, un rapport de l’activité du café français a été présenté à l’assemblée.

Dans un second temps, l’expert-comptable et le trésorier, M. Jean-Paul Lebeau, ont présenté le rapport financier. L’exercice 2016 est excédentaire du fait d’un important legs. Toutefois, les travaux d’entretien des bâtiments de Caritas nécessiteront d’importantes sommes d’argent. D’où la nécessité de l’engagement de nombreux bénévoles pour faire vivre l’activité de l’association.

Après le vote des rapports, le bureau de l’association a été renouvelé et se compose ainsi : Mgr Jean-Christophe Lagleize (président), M. Jean-Louis Legrand (vice-président), Mme Gabrielle Pister (sécrétaire), M. Jean-Paul Lebeau (trésorier), Mme Odile Aussedat (membre) et M. Patrick Arl (membre).

Dans les perspectives 2017, outre la poursuite des activités solidaires, l’évêque a souhaité que Caritas en lien avec le service diocésain de la charité puisse travailler sur trois priorités : 1) la question des personnes isolées, notamment en zones rurales 2) la formation selon la méthode « Français langue étrangère » pour permettre aux personnes migrantes d’entrer dans les exigences administratives 3) le développement d’une démarche d’écologie intégrale, en suivant le label Eglise verte. 4 établissements catholiques, 4 communautés de paroisses et deux monastères vont être des lieux d’expérimentation de cette démarche progressive. La question difficile des migrants, l’adaptation des locaux du vestiaire, l’incertitude sur le maintien des contrats aidés et la situation des locaux occupés par Carrefour qui appartiennent à Caritas, ont aussi été évoqué à l’occasion de cette assemblée générale.

A l’issue de celle-ci, Mgr Lagleize a célébré l’eucharistie dans le nouvel oratoire tout juste terminé pour l’occasion, au bout du couloir du 1er étage, avant le verre de l’amitié.