Un nouveau prêtre pour le diocèse de Metz

DSC_0203Antoine Yakpo-Ossobe a été ordonné prêtre pour le diocèse de Metz par Monseigneur Lagleize, en la cathédrale de Metz ce dimanche 25 juin 2017. Originaire du Togo, Antoine Yakpo-Ossobe a eu la joie d’être ordonné en présence de sa maman et de sa sœur venues du Togo, ainsi que de nombreux amis Africains qui ont animé la célébration.

L’eucharistie a débuté avec la présentation du candidat à l’ordination par l’abbé Pascal Sarjas, Recteur du Grand Séminaire et par l’appel d’Antoine Yakpo-Ossobe par Monseigneur Lagleize pour l’Ordre des prêtres.

Prier sans cesse, marcher toujours et partager avec le cœur

Dans son homélie, s’appuyant sur trois éléments que le Pape François a présenté à la rencontre plénière de la Congrégation pour le Clergé le 1er juin dernier, Monseigneur Lagleize a invité l’ordinand à prier sans cesse ; toujours marcher et partager avec le cœur, afin de remplir fidèlement la mission que lui confie le Seigneur. L’évêque de Metz a particulièrement insisté sur l’importance de la prière et sur la nécessité de soigner le lien d’amitié avec le Seigneur : « C’est uniquement dans le cœur à cœur avec le Seigneur, dans la célébration des sacrements que nous serons fidèles à notre mission de pêcheurs d’hommes. […] Nous avons à veiller les uns les autres à prendre ces temps de cœur à cœur avec le Seigneur ».

Rappelant ensuite que le prêtre est aussi un pèlerin, Monseigneur Lagleize a conseillé à Antoine Yakpo-Ossobe de toujours marcher à la suite de Jésus, avec des chaussures de randonnées et non des pantoufles. « Cette marche nécessite que nous demeurions ouverts aux surprises de Dieu et que nous nous mettions à jour vis-à-vis des attentes et défis de notre société ».

Enfin, Antoine a été invité, avec l’ensemble du presbyterium, à être « prêtres selon le cœur de Dieu, non en surplombant, mais en portant dans notre propre chair les joies et les inquiétudes des hommes, en écoutant pour accueillir et ouvrir un chemin de guérison pour les vies blessées. La prière de la Liturgie des Heures, et de façon sublime la célébration de l’eucharistie, sont les lieux où nous portons ces réalités ».

Un ordination au rythme du tam-tam

Puis après avoir invoqué l’Esprit Saint et prié les saints, Monseigneur Lagleize a ordonné Antoine Yakpo-Ossobe pour le service de Dieu et des hommes. La messe s’est ensuite poursuivie avec une procession des offrandes dansée et animée par une chorale africaine. C’est la première fois qu’Antoine Yakpo-Ossobe a concélébré une eucharistie.

Ordination d'Antoine Yakpo-Ossobe