Rencontre diocésaine des curés avec Mgr Lagleize

curés2Animée par l’association Talents et Foi, la journée de rencontre de Mgr Lagleize avec les curés du diocèse de Metz a permis de réfléchir à leur manière de mieux vivre la collaboration et la dynamique missionnaire.

Après le temps d’accueil et de prière, la centaine de curés présents a pu écouter l’exposé de l’évêque autour de ses attentes sur la manière de vivre leur ministère, dans la dynamique proposée par sa lettre pastorale « Pour une Eglise de disciples missionnaires ».

Mgr Lagleize introduit son propos par l’idée qu’ »Il nous faut, dans le diocèse, assurer les transitions nécessaires. Il y a une dimension missionnaire de la charge curiale qu’il convient de ne pas négliger.  Etre curé, c’est exercer la charité pastorale. Nous n’avons qu’une personne à imiter : le Christ, pour nous configurer à Lui. Cela implique de nous soutenir les uns les autres, y compris dans la dimension spirituelle. Mgr Lagleize insiste donc sur la participation aux récollections et sur un temps de retraite, sans négliger la formation intellectuelle.

Etre curé c’est favoriser la communion et la fraternité. « Notre ministère a pour but de faire grandir la communion dans la communauté chrétienne et au-delà avec la société toute entière. Comme on ne peut pas tout faire, il faut savoir déléguer, faire confiance et appeler ! Etre curé, c’est entrer dans une logique diocésaine, être à la fois le capitaine d’équipe, le sourcier (qui repère les compétences), l’aventurier (pour innover) et l’architecte (pour construire la communauté, en y réfléchissant). » D’où l’importance des conseils paroissiaux (pour aider au discernement) et d’une véritable EAP qui permet de partager la prière, la fraternité et la communion, la mission et l’évangélisation, le service et la formation.

curés3

En conclusion, l’évêque a demandé que « chacun apprenne à mieux travailler ensemble. La question n’est pas celle de l’organisation territoriale, mais de la dimension missionnaire. Cela implique une conversion pour avoir l’attitude de disciples missionnaires. »

En fin de matinée, les prêtres ont pu concélébrer la messe autour de leur pasteur au sein de la grande chapelle du Séminaire, avant un repas aux Amis de Saint-Louis.

journée curés2

L’après-midi, les curés du diocèse de sont retrouvés en groupe pour une discussion autour de l’intervention de l’évêque, évoquant les points marquants, les manques et difficultés, les points à approfondir.