Mgr Lagleize rencontre les professeurs en Enseignement religieux

Ce mercprof-ier_01redi 26 avril 2017, les responsables de l’Enseignement religieux ont organisé un temps de rencontre et d’échanges entre l’évêque et les professeurs intervenants en Enseignement religieux dans le diocèse de Metz. A travers diverses questions, les joies et difficultés de leur pratique professionnelle ont été évoqué en toute vérité.

Ils sont une quarantaine dans la grande salle Saint Jean-Baptiste à avoir répondu présent à ce rendez-vous avec l’évêque. C’est autour de 4 questions que les participants ont d’abord réfléchi en petites équipes, avant d’avoir un temps de mise en commun. Tout d’abord, les enseignants ont été interrogé leur motivation dans leur métier. Puis sur les évolutions dans les établissements et chez les élèves. Enfin, les difficultés ressenties ont été partagées.

Parmi les motivations des enseignants, la joie de faire cours et d’annoncer la foi en Jésus-Christ, le plaisir de permettre aux jeunes de se connaître, de vivre ensemble et de débattre. L’Enseignement religieux n’a pas toujours la reconnaissance espérée, tant du côté des familles que de la communauté éducative. Les problèmes d’emploi du temps, de dispense en cours d’année ou de locaux adaptés ont été souligné. La baisse des effectifs, la question de la pérennité du métier, le manque de culture religieuse figurent parmi les préoccupations majeures pour l’avenir.

prof-ier_02

Mais ceci ne doit pas laisser à penser que tout est compliqué. Beaucoup d’enseignants vivent leur mission avec passion, exprimant combien leur rôle est essentiel auprès des jeunes et particulier au sein de la communauté éducative, comme des personnes passerelles entre tous. Les enseignants présents ont apprécié ce temps de libre échange avec leur évêque, la prise au sérieux par ce dernier de leur mission et la reconnaissance qu’il leur accorde.

prof-ier_03

Autour des enjeux de formation, le directeur du Centre de Théologie, Jean-Sébastien Rey a rappelé la qualité pluridisciplinaire de la formation en théologie qui offre de nombreux débouchés, au delà des postes d’enseignement religieux. Avec le développement des enseignements transdisciplinaires, des double-cursus de formation serait sans doute à développer pour donner un bagage complet à de futurs professionnels de l’éducation.