Axelle Huber : le bohneur reste possible au coeur de la souffrance

si-je-ne-peux-plus-marcher-je-courrai-Lundi 6 mars 2017, Axelle Huber a donné une conférence à la Maison diocésaine autour de son témoignage rapporté dans son livre « Si je ne peux pas marcher, je courrai ». 

Il y a des rencontres qui vous marquent, et Axelle Huber est de celles-là. Elle était invitée par le CCIF – Centre catholique de consultation et d’information familiale, pour témoigner de son expérience d’accompagnement auprès de son mari, atteint par la maladie de Charcot.

Dans son livre « Si je ne peux pas marcher, je courrai », elle évoque les différentes étapes de la maladie, et surtout la manière dont ils ont ensemble choisi la joie. Durant sa conférence, Axelle Huber nous a beaucoup parlé de joie. Elle a repéré trois sources principales de la joie : être dans l’instant présent et savoir l’apprécier pleinement, accepter d’être aimé malgré nos faiblesses, et recevoir le mystère de l’amour de Dieu qui nous dépasse largement.

Découvrez le témoignage complet d’Axelle Huber dans une émission récente de KTO.