Mgr Luc Ravel, nommé archevêque de Strasbourg

05 novembre 2009: Mgr Luc RAVEL, évêque du Diocèse aux Armées, France. November, 2009 : Luc RAVEL, Bishop to the army, France.

Le Pape François a nommé, ce samedi 18 février, Mgr Luc Ravel archevêque du diocèse de Strasbourg. Il était jusqu’à présent évêque du diocèse aux Armées françaises. Il succède à Mgr Jean-Pierre Grallet, qui, atteint par la limite d’âge, a remis sa démission au Pape.

Mgr Jean-Pierre Grallet, est nommé à partir de cette date, administrateur apostolique de l’archidiocèse de Strasbourg jusqu’à la prise de possession canonique de son successeur. Mgr Luc Ravel, est nommé à partir de cette même date, administrateur apostolique du diocèse aux Armées françaises, jusqu’à la prise de possession canonique de son successeur.

Le diocèse de Strasbourg étant un diocèse concordataire, le décret de nomination est signé par le Président de la République puis publié au Journal Officiel du samedi 18 février 2017.

JO nomin Ravel

Le diocèse de Metz se réjouit de la nomination d’un nouveau pasteur pour les catholiques alsaciens, souhaitant la bienvenue à Mgr Ravel au sein de la région Grand-Est et une heureuse retraite à Mgr Grallet. Mgr Jean-Christophe Lagleize a adressé à Mgr Ravel un message personnel de bienvenue. Il l’assure de notre prière dans son nouveau ministère.

Ecoutez Mgr Lagleize réagissant à la nomination de Mgr Ravel au micro de radio Jerico.

Lire le communiqué de Mgr Jean-Pierre Grallet (diocèse de Strasbourg)

Biographie de Mgr Luc Ravel

luc ravelMgr Luc RAVEL (C.R.S.V.), nommé archevêque de Strasbourg le 18 février 2017

Né le 21 mai 1957 à Paris dans une famille de 7 enfants, il est le fils du général Roger RAVEL et de Mme née Juliette FABRE.

Entré à l’Ecole Polytechnique, promotion X-77, il effectue son service militaire au 1er RCP(1) , puis choisit l’Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs dont il sort ingénieur diplômé. Il poursuit des études de philosophie et de théologie à l’abbaye Saint-Pierre de Champagne, en Ardèche, et à l’Université de Poitiers où il obtient une maîtrise de philosophie.

Il prononce sa profession solennelle le 7 décembre 1985 chez les chanoines réguliers de Saint-Victor, ordre affilié à la confédération des chanoines réguliers de Saint-Augustin, et est ordonné prêtre le 25 juin 1988.

Prieur du prieuré au collège Saint-Charles-de-Porrentruy (Jura suisse) de 1988 à 1991, il devient prieur et curé du prieuré Marie-médiatrice à Montbron (diocèse d’Angoulême).

A l’abbaye Saint-Pierre de Champagne (diocèse de Viviers), il en est le sous-prieur (1996 – 2003), maître des novices (1996 – 2007) et responsable de la formation (1996 – 2009).

Initiateur du mouvement « Notre-Dame de l’écoute » pour les personnes seules depuis 1996, il est aussi directeur des pèlerinages pour sa congrégation des Chanoines réguliers de Saint-Victor (1996 – 2009).

Nommé aumônier en chef du culte catholique et évêque aux armées le 7 octobre 2009, il a été consacré évêque le 29 novembre 2009 par le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

Nommé archevêque de Strasbourg le 18 février 2017, par le pape François et par un décret signé du Président de la République française.