CMR : Y-a-t-il une espérance dans la politique ?

logo-cmr-2La fédération départementale des Chrétiens dans le Monde Rural (CMR) de Moselle a organisé à Sarrebourg, ce dimanche 20 novembre, une après-midi débat autour du thème :  » Y a-t-il de l’espérance en politique ?« . Echos de cette rencontre.

Pour aider les membres des équipes présentes à Sarrebourg, les organisateurs avaient sollicités deux intervenants de qualité.

Après un temps d’accueil, la parole fut donnée à Nicolas Quenouille, étudiant à l’Ecole Normale Supérieure, qui s’est présenté comme urbain et athée. Selon lui, la crise du politique est d’abord un manque de foi en la démocratie. Il a parlé de l’importance du fait religieux, y compris et surtout dans un État laïc. Il  a présenté quelques éléments de l’histoire longue et parfois douloureuse entre l’État et les religions. Les citoyens peuvent trouver des solutions en mobilisant l’intelligence collective. Il a conclu par une interpellation biblique :  « Êtes-vous les gardiens de vos frères ? de ceux qui souffrent et sont rejetés ? de ceux qui migrent pour chercher la paix et la sécurité ? »

cmr1Lire l’intervention de Nicolas Quenouille sur le site de la DDMAF.

La deuxième intervention était celle du pasteur Anne-Sophie Hahn. Elle s’est appuyée sur plusieurs passages de la Bible pour montrer que les chrétiens ont toute légitimité à s’interroger sur le fait politique. Pour elle, le monde est complexe et les solutions ne peuvent pas être simplistes. Notre société est en quête de sens et d’espérance. Son intervention a proposé des pistes pour que les participants puissent être des citoyens actifs et responsables.

Christine Martin

En savoir plus sur le CMR.