Universités d’été de la communication en Eglise 2016

ue chalonsDu 22 au 25 août 2016, le service de la communication du diocèse de Châlons-en-Champagne a organisé des Universités d’été de la communication en Eglise, proposant au public différents modules de formation, du plan de communication au story telling, de la réalisation de site internet aux méthodes Agile. Echos.

Pour leur seconde édition, les Universités d’été de la communication font place, sous la conduite de Florent Masson et du Sédicom, aux thématiques modulaires. Le premier jour, c’est autour du plan de communication que les participants ont pu travailler. La troisième journée fut consacrée à Internet et aux réseaux sociaux, tandis que la dernière journée permis d’accueillir le nouvel évêque de Châlons comme grand témoin : Mgr Touvet.

ue2La journée du mardi 23 août donna l’occasion d’aborder deux sujets en vogue dans la communication et le management : le story telling comme outil de communication et les méthodes de gestion de projets Agile.

Le story telling est l’art du récit adapté à la communication. C’est un puissant vecteur de communication qui utilise le récit comme support. Outil de proximité qui facilite l’identification, cette technique permet de faire passer un message de manière plus mémorisable par l’auditeur. Cette technique est ancienne. C’est l’art des paraboles dans le nouveau Testament, c’est un outil très utilisé dans la communication politique aux Etats-Unis.

Le principe est simple : il faut accrocher l’attention en captivant l’auditoire. Puis raconter une histoire qui émeut. Enfin convaincre avec des arguments. Cela peut servir pour la publicité, mais aussi en bien des domaines de la communication en Eglise : pour sensibiliser pour la collecte de fond, encourager les enfants à participer au caté, écrire des articles ou produire des vidéos en utilisant le récit.

ue3L’après-midi, c’est Arnaud Charpentier de la société Open qui est venu présenter les méthodes Agiles de gestion de projets innovante et participative, qui s’appuient sur les principes suivants : la satisfaction du client, l’accueil positif du changement, la livraison régulière des produits, un travail en commun avec le client, un cadre de travail participatif, avec des personnes motivées auxquelles on fait confiance, un dialogue en face à face, un rythme soutenable, une recherche de l’essentiel, un travail confié à des équipes auto-organisées et qui évalue et réajuste régulièrement ses projets.

Ce type de méthode peut aider les équipes de communication dans la conduite de leur projet et des services qu’elles rendent au sein des diocèses.

Cette session riche de contenu et d’échanges mériterait un élargissement de son public. Un défi pour 2017 ?

Marc Taillebois

ue4