Les acteurs de la catéchèse en pèlerinage à Banneux

IMG_9216Lundi 13 juin 2016, 170 catéchètes et intervenants en Enseignement religieux ont vécu un premier pèlerinage commun de fin d’année, à l’occasion de l’année jubilaire de la miséricorde. Les Mosellans ont mis le cap sur Banneux près de Liège (Belgique) au sanctuaire où est apparu la Vierge Marie à Mariette en 1933.

C’est sous une pluie battante que le pèlerinage sur les pas de Mariette, de la chapelle des apparitions à la source s’est déroulé. Malgré les éléments, les 170 pèlerins n’ont pas renoncé et ont vécu une belle journée spirituelle. En matinée, ce fut donc un chemin de prière et le passage de la Porte sainte.

IMG_9245

Dans l’après-midi, après la pause casse-croute, les participants ont pu suivre une catéchèse de Mgr Jean-Christophe Lagleize, sur le thème « le catéchète, visage de la miséricorde du Père ». A travers un parcours avec différents personnages bibliques, de Moïse à saint Marcellin Champagnat, l’évêque a cherché à dessiner quelques traits caractéristiques du catéchète : « Être catéchèse, c’est être au service de tous, c’est un acte de miséricorde extraordinaire que d’aider d’autres à prononcer le nom de Dieu. Être catéchète, c’est œuvrer et désirer le bonheur de l’autre et la fécondité dans la vie. Marie se présente ici à Banneux comme la Vierge des pauvres. Etre catéchète, c’est avoir une prédilection pour les pauvres et les petits. Le catéchète, comme Pierre, est un témoin courageux qui annonce le Salut en Jésus-Christ. C’est aussi ouvrir une espérance. Enfin, être catéchète, c’est à la suite de saint Marcellin Champagnat être un éducateur portant le souci d’une éducation, pas uniquement religieuse, mais intégrale. »

IMG_9255

Un temps libre de méditation suivi de la procession eucharistique rythma l’après-midi, avant que tous se retrouvent pour l’eucharistie dans la chapelle du message. Dans son homélie, Mgr Lagleize reprend des éléments forts du sanctuaire : « En tout lieu d’apparition, c’est une Visitation : Marie, envoyée par le Père, se met en route et vient visiter les hommes. Elle vient dans des moments précis de l’histoire. Dieu veuIMG_9273t nous manifester sa miséricorde et nous appelle à la conversion et à l’espérance. Marie nous visite encore aujourd’hui. Nous ne rentrerons pas chez nous comme avant. » Puis prenant le signe de l’eau, présent avec la source de Banneux, il explique : « L’eau symbolise le baptême, la vie nouvelle donnée par le Christ. C’est aussi la confiance que Marie demande aux servants à Cana : ‘faites tout ce qu’il vous dira’. C’est l’eau vive que demande la Samaritaine à Jésus ou encore l’eau qui coule du côté du Christ sur la croix, signe d’une vie donnée. Cette source nous rappelle l’amour de Jésus. Rendons grâce pour ces moments vécus aujourd’hui et dans notre année. »

En fin de journée, l’évêque donnera encore quelques informations suite aux visites pastorales. Il a annoncé une prochaine lettre pastorale pour la rentrée et a présenté le nouveau prêtre accompagnateur pour le service de la catéchèse en la personne de l’abbé Loïc Bonisoli. Un passage de témoin avec l’abbé Jean-Christophe Meyer, qui termine plusieurs années à la tête du service et comme prêtre accompagnateur.

IMG_9278